Référent harcèlement

Référent harcèlement sexuel : la nouvelle obligation du 1er janvier 2019

"À compter du 1er janvier 2019, dans toute entreprise employant au moins 250 salariés est désigné un référent chargé d’orienter, d’informer et d’accompagner les salariés en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes."
« À compter du 1er janvier 2019, dans toute entreprise employant au moins 250 salariés est désigné un référent chargé d’orienter, d’informer et d’accompagner les salariés en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes. »

Plus largement, toute entreprise, quel que soit son effectif, dès lors qu’elle est dotée d’un Comité économique et Social (CSE) doit désigner parmi ses membres, un référent sur le sujet. »
Encore faut-il que cette personne soit formée et outillée…

Et si c’était l’occasion de mettre en place une démarche active de résolution de problèmes de Qualité de Vie au Travail - de manière pérenne ?

Système QVT

La qualité de vie au travail, le bien-être des salariés, leur engagement et motivation se conçoit comme un système constitué de parties en interactions permanentes.

La qualité de vie au travail est la résultante de l’équilibre entre :

composantes QVT

Lorsque l’équilibre est rompu, la qualité de vie au travail se dégrade.  Et apparaissent des risques psychosociaux.  

La complexité des systèmes interagissant entre eux impose de travailler en mode projet.

Comment faire ?

chef de projet QVT

Structurer pour comprendre, prévenir et traiter

Il faut un chef de projet orchestre qui soit un expert. La particularité de son travail c’est de traiter les cas particuliers. Et du cas particulier investiguer les composantes des différents niveaux pour comprendre les interactions qui dysfonctionnent.

Communiquer, rendre visible et donner les moyens.

Process d'amelioration

Vous souhaitez mettre en place
une démarche active de résolution de problèmes de qualité de vie au travail ?

La prévention et le traitement des situations de "harcèlement" en fait partie

En collaboration avec Rezo,

Cécile Staner Psychologue du travail

Cécile Staner

Psychologue du travail, Médiateur

Delphine André Avocate droit du travail

Delphine André

Avocate spécialisée en droit du travail

Propose
une journée de formation à deux voix
"Harcèlement moral et sexuel"

qui permette de : 

  • Comprendre, prévenir et traiter le harcèlement moral et sexuel en entreprise.
  • Mettre en place des actions de prévention.
  • Apprendre à réagir efficacement et conformément à la loi lorsqu’il y a suspicion et/ou faits de harcèlement
  • Comprendre, prévenir et traiter le harcèlement moral et sexuel en entreprise.
  • Mettre en place des actions de prévention.
  • Apprendre à réagir efficacement et conformément à la loi lorsqu’il y a suspicion et/ou faits de harcèlement

Dirigeants
Responsables de Ressources Humaines
Référent RPS – harcèlement
Responsables de santé au travail
Managers
Représentants du personnel

  1. COMPRENDRE

    1. Le cadre juridique
      1. Principe général de la responsabilité de l’employeur en matière de protection de la santé des salariés
      2. Enjeux pour l’entreprise (voies d’action judiciaires de la victime et risques financiers)
      3. Identification des comportements déviants (définitions des harcèlements, agissements sexistes et autres)
    2. Contextes favorisant l’émergence de comportements déviants
      1. Restructuration
      2. Croissance importante
      3. Culture d’entreprise
    3. Harcèlement versus difficultés relationnelles
      1. L’apport de l’approche systémique et interactionnelle
      2. Les cercles vicieux relationnels
      3. Les facteurs émotionnels
    4. Les différents acteurs impliqués et le rôle de chacun
      1. Ressources Humaines
      2. CSE/CHSCT
      3. Médecin du travail
      4. Médecin traitant
      5. Préventeur
  2. PREVENIR

    1. Informations obligatoires
    2. Comité de régulation sociale et communautés de pratique
    3. Référent
    4. Négociation collective (branche, entreprise)
    5. Communication interne
    6. Formation / sensibilisation des collaborateurs ET des managers
  3. TRAITER

    1.  Modalités d’action de la victime (droit de retrait, alerte interne, dépôt de plainte, action prud’homale) et protection de l’auteur d’un signalement
    2. Devoir d’enquête interne
    3. Solutions possibles
      1. Médiation
      2. Intervention individuelle / collective
      3. Mobilité
      4. Sanctions et moyens de défense/d’action du mis en cause
  • Présentation interactive
  • Jeu de rôle / Mise en situation
  • Remise d’un support papier
  • Questionnaire / quiz
  • Attestation de formation

Deux dates :

Le 27/06/2019
  •  
Le 19/09/2019
  •  

Vous souhaitez organiser cette journée de formation dans votre entreprise ?

Partagez avec votre réseau :

HAUT